Les Franciliens veulent deux jours de télétravail par semaine

Le confinement et la crise du coronavirus ont-ils eu un effet sur la volonté des Franciliens de télétravailler?

L’Ifop a mené une enquête sous 3.000 salariés travaillant dans un bureau, à Paris et première couronne, sur la volonté de travailler à la maison.

Avant le premier confinement

Avant le premier confinement, le télétravail était déjà une demande largement formulée. “En septembre, 86 % des salariés souhaitaient dans l’idéal télétravailler au moins un jour par semaine. Un chiffre identique à celui de février, avant le confinement du printemps”, est-il expliqué dans le communiqué dans un communiqué de presse.

2,1 jours par semaine

Aujourd’hui, le nombre idéal de journées télétravaillées a augmenté. Avant le confinement la moyenne était de 1,4 jour mais depuis, elle est passée à 2,1 jours par semaine.

Le rôle social du bureau

Pourtant, la volonté d’aller au bureau reste bien présente. Ainsi 63 % des salariés souhaitent se rendre la majorité de leur temps au bureau pour travailler. Le bureau a un rôle social. “On vient d’abord et avant tout pour voir ses collègues”. Pour 55 % des salariés la vie sociale avec les collègues est ainsi la première raison de venir au bureau.

Source: HuffPost

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *