Avec le télétravail, le relâchement vestimentaire se manifeste

Il est un syndrome persistant pendant ces confinements et les réunions vidéo imposés par le télétravail. Qui a même généré une appellation : le relâchement vestimentaire.

D’un coup, les codes traditionnels de l’habit professionnel ont volé. Face à la caméra activée, c’est casual friday tous les jours. L’uniforme carré du banquier s’est transformé en chemise et jean, en hoodie et un jogging. Aux pieds, des pantoufles confortables ou des claquettes. Le homewear est omniprésent derrière les bureaus à la maison.

Anna Wintour en jogging
‘Même Anna Wintour a craqué’, écrit Madame Le Figaro. En avril, la rédactrice en chef de l’édition américaine de Vogue avait changé de tenue aussi en portant des joggings.

Le pyama
Comme le jogging, le pyjama n’est plus uniquement réservé à la nuit. Le changement des habitudes vestimentaires pourrait aussi se noter à l’effondrement des ventes de costumes.

Rendez-vous client
Les nouvelles normes vestimentaires existent depuis quelques ans déjà. Les entreprises du secteur de la finance et de la banque lâchent carrément du lest. Les salariés peuvent venir habillés en casual, sauf les jours où ils ont des rendez-vous clients. En rendez-vous virtuel avec les prospects, on fait un effort. Les femmes se maquillent. On porte une chemise propre.

Il y également des gens qui se sentent mieux quand ils portent des vêtements de travail, même s’ils ne voient personne.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *