Votre employeur pourra-t-il vous obliger à revenir au travail ?

C’est une question que beaucoup de Français se posent depuis l’annonce du début du déconfinement.

Alors qu’une majorité de travailleurs évoluent désormais à domicile, en télétravail, une partie d’entre eux pourraient être amenés à reprendre le chemin du bureau.

Limiter les risques
La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a déclaré: ‘Il n’y aura pas un avant et un après 11 mai sur la question du télétravail. En clair, qu’il s’agisse de limiter au maximum les risques de circulation accrue de l’épidémie, ou de ne pas trop engorger les transports en commun par une reprise massive du travail au bureau, toutes les raisons sont bonnes pour poursuivre le télétravail… quand cela est possible.’

Principe de base
« Le principe de base, c’est que le salarié est à la disposition de l’entreprise », expliquent deux avocats spécialisés dans le droit du travail au Huffpost. Dans le Code du travail, il est ainsi stipulé que l’employeur peut décider « unilatéralement » d’avoir recours à cette pratique si une situation l’exige. L’employeur devra justifier de sa décision auprès de l’employé si ce dernier le demande.

Source: LaDepeche.fr

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *