Pourquoi le coût du travail augmente en France

Le coût d’une heure de travail dans l’industrie et les services a progressé de 2,9 % en France l’an passé, contre 1,8 % outre-Rhin. Du niveau de chômage, les augmentations de salaires sont très faibles en Allemagne.

Depuis début 2018, le coût du travail accélère en France. Alors qu’il avait progressé moins vite que dans la zone euro et qu’en Allemagne entre 2014 et 2017, désormais, son évolution est plus rapide, selon les derniers chiffres de l’institut Rexecode (proche du patronat), publiés en mars 2019.

Fin 2018, une heure de travail dans l’industrie et les services coûtait en moyenne 31,20 euros dans les entreprises de plus de 10 salariés de la zone euro, 35,98 euros en Allemagne et 37,16 euros en France. Dans l’industrie seule, le coût du travail reste toutefois supérieur outre-Rhin à celui de l’Hexagone alors qu’il était au même niveau en 2012.

une heure de travail
« C’est le passage du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) de 7 % à 6 % de la masse salariale, entré en vigueur en 2018, qui marque le début de l’écartement du coût du travail de la France par rapport à l’Allemagne », explique Denis Ferrand, directeur général de Rexecode, dans Les Echos. Pour preuve, ce ne sont pas les salaires qui évoluent plus vite. Ceux-ci ont progressé de 2,1 % en France et en Allemagne l’an passé pour une heure de travail. D’ailleurs, si l’on se base sur cette statistique, il n’y a pas eu d’accélération des salaires de l’autre côté du Rhin.

Source: Les Echos

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *