Est-qu’il faut se rendre au travail quand on est malade?

Choix cornélien qui revient chaque année avec le froid : doit-on (ou non) aller travailler quand on est malade?

Malgré tous vos efforts pour combattre les microbes, votre organisme n’a pas résisté aux maux d’hiver. Du coup, on se demande: faut-il aller travailler quand on est malade, au risque de contaminer ses collègues ou faut-il au contraire rester chez soi pour se soigner ?

35%
Un sondage réalisé en 2016 par le site d’offres d’emploi Monster.fr chiffre même à 35%, le nombre de salariés qui se rendent à leur travail quand ils sont souffrants. Un concept qui va à l’encontre des règles d’hygiène et de bien-être au travail. Mais quand est-il de ses collègues qui doivent supporter ses éternuements intempestifs ?

Depuis plusieurs années et surtout en France d’ailleurs, le fait de s’absenter de son lieu de travail est “mal vu” et peut être pénalisant pour l’évolution professionnelle. Cette culture d’entreprise pousse même certains salariés a travaillé, alors qu’il sont arrêtés par leur médecin, depuis leur domicile, voir depuis leur lit.

L’actualité
Si la question d’aller ou de ne pas aller travailler quand on est malade est toujours d’actualité, c’est que certaines entreprises ne tranchent pas officiellement la question en obligeant leur collaborateurs malades à rester chez eux. Préférant maintenir le flou, elles véhiculent encore et toujours cette idée que certains maux de l’hiver ne sont pas si « graves » et n’empêchent pas d’exercer son activité professionnelle.

Se soigner
Toutefois, si on fait appel au bon sens et uniquement à lui : il vaut toujours mieux rester au chaud pour se soigner et revenir en pleine forme, plutôt que de risquer de contaminer tout son open-space.

Source: MarieClaire. Photo: Kelly Sikkema

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *